Le jeu occupe une place importante dans la vie de l’enfant. Il lui enseigne de nombreuses vertus qui contribueront à son développement physique et intellectuel. En effet, non seulement il lui permet de passer un moment agréable et convivial, mais il lui apprend également à savoir perdre, à développer son imaginaire, à suivre des règles ou encore à entrer parfois dans un esprit de compétition.

Le jeu est très formateur, c’est une véritable expérimentation pour l’enfant, une découverte qui lui permet de se construire dès le plus jeune âge. Il est en effet capable de manipuler des jeux de construction avant un an et de jouer à des jeux symboliques et de société dès 3 ans ! Il est capable de « faire » et cela contribue à son apprentissage, alors à lui de jouer !

Les bienfaits et les vertus du jeu pour les enfants

Le jeu, considéré comme le « travail de l’enfant » par les psychologues, possède en effet de nombreuses vertus qui contribuent au développement de l’enfant et à son ouverture au monde :

• il contribue à enseigner les quatre apprentissages fondamentaux du développement de l’enfant qui sont le savoir, le savoir-faire, le savoir-être et le vouloir-faire ;
• il permet la découverte du monde qui l’entoure : par le jeu, l’enfant apprend à réfléchir et à découvrir avec plaisir, à se dépasser pour mieux comprendre, à interagir avec les autres, à connaitre les rôles, à se projeter et à organiser sa pensée ;
• il crée du lien social en favorisant la discussion, la coopération ou la compétition. Il renforce les liens intergénérationnels tout en étant un excellent vecteur d’intégration. L’enfant apprend ainsi les codes sociaux ;
• c’est un moment convivial et de détente : l’enfant se détend et s’amuse. Laissez-le choisir pour cela les catégories de jeux qui lui conviennent (réflexion, construction, adresse, imagination, etc), tout en lui permettant de varier les plaisirs ;
• il est porteur de vertus thérapeutiques car il aide à la concentration, à la dextérité et au sérieux, ou bien encore à effectuer certains mouvements bénéfiques aux muscles du corps de l’enfant.

Chaque jeu permet à l’enfant de faire appel et de développer des compétences différentes. Varier les plaisirs lui est profitable pour solliciter l’ensemble de ses capacités. Le jeu n’est un moment où l’enfant ne fait rien, c’est au contraire un excellent moyen de contribuer à son développement.

Dans le jeu, les parents doivent se laisser guider par les enfants, ce qui signifie qu’ils sont présents sans être là. L’enfant apprend en faisant, il suffit donc d’être bienveillant, de le guider lorsqu’il le demande et de ne pas le couper dans son jeu.

Le jeu est bon pour tous, il permet de passer un bon moment en famille tout en définissant la place de chacun : les enfants sont en charge et apprennent à réfléchir et à agir pour réussir ; les parents ne sont que présents pour participer et éventuellement orienter subtilement l’enfant qui se sent perdu.